AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés   1/31/2010, 19:24

DÉCLINEZ VOTRE IDENTITÉ


MusicPlaylist
Music Playlist at MixPod.com



© adelinha
    ABBYGAEL SHADOW
    aka ABBY

    groupe ; strangers ?
    métier ; stripteaseuse
    arme favorite ; le flingue

    nationalité ; américaine
    date de naissance ; 31 Octobre 1985
    lieu de naissance ; las vegas

    situation ; femme à hommes
    1m65 / 54 kg
    signes distinctifs ; une véritable bombe sexuelle


VOUS EN QUELQUES MOTS

    Sexy
    Prétentieuse
    Orgueilleuse
    Indépendante
    Joviale
      Serviable
      Lunatique
      Gentille
      Colérique
      Fumeuse
      Morale
      Nymphomane
      Danseuse
      Susceptible
      Généreuse



POUR COMMENCER AVEZ-VOUS VOTRE EXTRAIT DE CASIER JUDICIAIRE
  • le 14/05/1998 à 08h15 - Las Vegas
    a voulu atteindre à la vie de son beau-père en mettant le feu à la voiture de ce dernier après l'avoir induite d'essence.
    3 mois passés dans un asile psychiatrique.

  • le 06/08/2000 à 15h25 - Las Vegas
    vol à main armé dans un des casino de la ville avec deux autres filles.
    2 ans de prison, relâchée au bout de 7 mois pour bonne conduite, et en compensation elle dût travailler pour le casino

  • le 14/11/2009 à 01h48 - Las Vegas
    prostitution sur la voie publique.
    aucune elle est partie avant ...



TRÈS BIEN. SAVEZ-VOUS POURQUOI VOUS ÊTES LA ?

Je souris, car par la force des choses, la questions que ce cher inconnu était fort paradoxale n'est-il pas. Après tout, si j'étais ici c'était bien parce qu'il m'avait demandé de venir. J'aurais tout aussi bien pu me trouver ailleurs, comme dans mon appartement miteux au nord de la ville par exemple, avec mon chien - un magnifique berger allemand offert pas mon cher papa -, ou au club en train de m'entrainer pour les nouvelles chorégraphies, ou pour entrainer les nouvelles recrues. Ou alors, j'aurais pu être dans un hôtel cinq étoiles avec un homme blindés aux as qui ne m'aurait demandé que de lui donner le plus de plaisir possible. Mais il avait fallut que je vienne dans ce petit bureau exiguë pour répondre aux questions obtuse de ce psychologue cinglé. Peut-être ne pensait-il pas l'être, mais de mon point de vue, il fallait être franchement dérangé pour accepter d'écouter les autres parler de leurs problèmes. Je compatissais, ce ne devait pas être un boulot facile. En somme, il était proche de celui que je faisais moi même. Après tout, il ne fallait pas croire qu'être pute, ou stripteaseuse signifiait être stupide ou niaise. Point du tout, et je pouvais même annoncer être forte intelligente. Il fallait savoir interpréter chaque geste, chaque mouvement du client pour comprendre ce qu'il attendait de vous. J'étais plutôt douée à ce jeu là, ou sinon je ne ferais plus ce job depuis aussi longtemps. Néanmoins j'avais une petite chance en plus par rapport à ce pauvre psy. Mes clients appréciaient ce que je leur faisait. Personnellement je n'avais aucune envie de dire quoi que ce soit à ce monsieur, mais il le fallait bien. Après tout, c'était un passage obligé si je voulais avoir la possibilité de continuer à vivre. Je soupirais donc, résigner, mais ne me détapissait pas de mon sourire, qui à mon sens rendait l'atmosphère moins solennelle. Je ne savais pas vraiment comment répondre pour ne pas froisser ou terrifier le pauvre homme. Il devait en avoir connu des pires, mais tout de même je ne pensais pas à mal. Je m'en voudrais si soudainement son rythme cardiale venait a accélérer, et son coeur a lâcher. Surtout que je n'aurais plus mon autorisation de sortit. Ce qui deviendrait gênant. Je décidais ainsi de répondre de façon la plus détachée possible.

    ABBY « oui monsieur, si je suis ici c'est parce qu'il y a 12 ans j'ai voulu mettre le feu à mon enflure de beau père.


Si il fut choqué de ma réponse il n'en laissa rien transparaitre, ou alors c'est parce que de mon côté ce souvenir me faisait tant jubilais que j'en oubliais le monde autour que je ne le remarquais pas. En effet, lorsque j'avais 13 ans, le putain de mari de ma mère avait bien failli la tuer sous ses coups. Et cette fois fut bien la dernière où j'écoutais sans rien faire les cris et les pleurs de ma génitrice. Alors, sans vraiment en avoir conscience, j'avais pris le tonneau d'essence qui se trouvait toujours dans le garage, et je l'avais jeté dans la voiture de ce salopard avant d'y lancer une allumette enflammée. Et quel merveilleux spectacle que celui du corps de cet homme, se débattant avec les flammes pour survivre. SI il avait cru être le plus fort il s'était largement trompé. Et j'avais mis toutes ses certitudes à mal rien qu'en un quart de seconde. J'en étais fière aujourd'hui encore, mais en un sens, je m'en voulais de mettre mise dans une situation aussi difficile avec la justice. De plus, je regrettais une chose aussi : c'est que ce jour - là, les coups que ce mec avait donné à ma mère avait fini par tuer l'enfant qu'elle portait en son ventre. En y repensant je sentis une vague de tristesse m'envahir, et je sortis le paquet de clopes qui trainait dans ma poche pour en sortir une que je levais à mes lèvres. Le psy me regardait sans rien dire et je pris ce silence pour une approbation. J'allumais donc la cigarette et en inhaler la douce fumée.


POUVEZ-VOUS ME DÉCRIRE VOTRE PLUS GRANDE PEUR ..

Je ne m'attendais pas vraiment à cette question que je trouvais fort déplacée. Je fronçais les sourcils et m'enfonçais un peu plus dans mon siège, tout en exaltant un peu de fumée. Je ne dis rien pendant un long moment, me posant moi-même la question. Il y avait bien des choses qui m'effrayaient en ce monde. La mort, la maladie, la faim, la peur, les drogues, le coma, les souris, les violeurs. Je n'étais pas suicidaire, et même plus, j'étais une femme tout à fait normale - selon moi - qui avait ses vices et ses peurs. Mon instincts me dictait souvent de fuir, et même si je ne l'avais pas toujours écouté, je savais néanmoins où se situaient mes limites. C'était en somme le plus important, tout du moins de mon point de vue, et je ne doutais pas un seul instant que ce ne fut pas ce que me demandait ee brave type. Je réfléchissais donc, qu'est-ce qui m'effrayait le plus en ce monde. Je me souvins de ce client, qui totalement obsédé par mon corps avait fini par me suivre partout jour et nuit. Mais loin de me terrifier, j'étais persuadée qu'il ne souhaitait pas me faire de mal, juste que je lui confère un peu plus de plaisir. Je repensais à mon beau-père bien sur, mais cette ordure était depuis longtemps passé du rang de ennemi, à cauchemar. Je ne l'avais d'ailleurs jamais revu depuis l'incident. Je me souvins de mon seul petit ami officiel. Jason. Et une boule d'émotion me prit la gorge. J'avais cru à un conte de fée, au bout du compte il n'avais pas aimé apprendre ce que je faisais pour gagner ma vie et m'avais tout simplement quittée. J'étais rentré à trois heures du matin pour trouver mon appartement vide de ses affaires. J'en avais pleuré durant des mois. Jusqu'à ce que mon grand frère drogué et flambé vienne jusqu'à Las Vegas pour me remettre les idées en ordre. Je l'adorais mon grand frère, sans lui je ne serais plus grand chose aujourd'hui. Aussi j'avais du mal à me décider sur ma plus grande peur, mais je devais bien répondre à la question du docteur je le fis donc non sans une certains résignation :

    ABBY « Vous savez je crois que ce qui me fait le plus flipper c'est ... La nature humaine. On ne sait jamais vraiment comment un homme va réagir, ce qu'il va faire. J'ai la chance d'être une source de plaisir pour eux, mais je redoute le moment ou je ne serais plus qu'un problème a éliminer ...


Et il est vrai que je n'étais pas le genre de fille à me lamenter sur mon sort, ou à être paranoïaque, mais les hommes me faisaient peur. Ce devait être une sorte de réponse à mon enfance traumatisée. Mais en y réfléchissant mon modèle paternel était plutôt bon. Après avoir passé trois mois dans un hôpital psychiatrique, je ne suis pas retournée chez ma mère, trop dangereux selon les docteurs, alors ce fut mon père qui m'accueillit, ainsi que mon grand frère. Ils étaient les hommes de ma vie, et je les aimais plus que tout au monde. Ils représentaient pour moi une sorte d'idéal masculin que je recherchais chez mes potentiels petits amis, mais aucun des hommes parfaits que j'avais pu rencontrer n'avaient été près à sortir avec une pute.


HUM HUM ... INTÉRESSANT. ET DANS 10 ANS, OU VOUS VOYEZ-VOUS ?

Soudainement je perdis mon air ternit par l'inquiétude, et mes pensés obscures, et je ne pus contenir un petit rire enfantin que je ne me connaissais pas. Dans 1O ans ? L'avenir était si incertain que je pouvais tout simplement me laisser aller à rêver à un meilleur avenir. Pour commencer, dés que je sortirais de ce bureau je prendre ma vieille voiture et roulerait jusqu'à la sortie de la ville de Las Vegas où se terminera alors ma vie d'avant. J'étais décidée à présent de ne plus me laisser prendre par les magouilles en tout genre, ou alors si, puisqu'il fallait bien vivre dangereusement pour se sentir vivant. Mais rien qui ne me mette dans une situation délicate. J'avais tout de même envie de profiter de ma vie un maximum. Je ne pouvais pas vraiment m'imaginer vieille fille, mais tout de même, pourquoi pas maman après tout ? Je savais que je pourrais être une bonne mère, ces choses là ca se sent. Et je m'étais promis que je donnerais tout ce que j'avais à mes enfants. Mon temps, mon amour, ma passion. Mais je n'arrêterais pas mon métier pour autant. J'aimais bien trop danser et baiser. J'étais en quelque sorte née pour cela comme d'autre étaient né pour être avocat ou peintre. Je sentais au plus profond de moi que ma vie devait être ainsi faite. Mais je ne pouvais m'empêcher de rêver tout de même, comme tous les hommes de cette terre. Mon utopie en était réellement une, je le savais, néanmoins, pourquoi me priver de ces pensés si frivoles ?

    ABBY « Dans 1O ans, je serais une mère de famille mariée, avec deux enfants à un homme possessif et fort qui m'aimera plus que tout au monde. Et nous aurons une grande maison, avec une piscine et un chien. Ou alors je serais déjà six pied sous terre.


Finis-je en rigolant quelque peu. Ce qui me semblait plus probable d'ailleurs si on y réfléchissait bien. Je devais connaitre tous les mâles de LV et aucun n'avaient convenu de faire de moi la femme de sa vie. Je partais donc, ailleurs voir si l'herbe était plus verte. Mon grand frère vivait à Clifton c'est là-bas que je me rendais, avec l'étrange impression que j'allais m'y plaire. Je voulais m'élever dans cette société cruelle. J'étais quelqu'un de débrouillard, et je m'imaginais assez bien que les clients seront nombreux dans le coin. J'avais hâte soudainement de commencer ma nouvelle vie. J'entendis mon chien aboyer d'impatience derrière la porte, dans la salle d'attente, et posant un regard interrogateur sur le psy je le vis remplir des papiers avec un léger sourire aux lèvres. Je me sentis soudainement légère, ayant l'impression que ma liberté n'était pas loin. Tout comme mon avenir d'ailleurs ...



Spoiler:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Abby J. Shadow le 1/31/2010, 21:20, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés   1/31/2010, 19:36

Bienvenue officiellement ^^ et bonne chance pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nika Erishkova


» y.o : 31


behind the screen
» Pseudo & y.o: MAXXIE 20.
» Avatar: Ali Larter
» ©: Maxxie

MessageSujet: Re: Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés   1/31/2010, 19:39

Coucou Miss ^^ J'adore cette photo de Scarlett que tu as mise en présentation de fiche <3
Bonne chance pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés   1/31/2010, 19:45

Merci à vous deux :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Regan J. Ricketts


» y.o : 25


behind the screen
» Pseudo & y.o: Malo' & 19
» Avatar: Ashley Massaro
» ©: my . enigma

MessageSujet: Re: Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés   1/31/2010, 19:45

Bienvenue !
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés   1/31/2010, 19:50

Bienvenue donc (:
Bon courage pour ta fiche, si t'as des questions, on est là superman

*Scarlett ah balloon *
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés   1/31/2010, 19:59

Bienvenue :D
J'aime déjà ton personnage, en plus ScaJo <3
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés   1/31/2010, 21:12

    Merci tout le monde !
    Dis donc qu'est-ce que vous êtes accueillants ici XD J'aime
    Je pense avoir terminé ma fiche, si quelque chose ne va pas dites le moi ! 8D
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés   1/31/2010, 21:42

On lit tout ça, et on te donne une réponse le plus vite possible (:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés   1/31/2010, 21:48

Bien sûr ^-^
Je peux bien me montrer un peu patiente ( pour une fois XD )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés   1/31/2010, 21:59

Scarlett heart
Bienvenue sur POM beer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MasterGame




MessageSujet: Re: Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés   1/31/2010, 22:12

félicitation
p o m . p o m . p o m . p o m . p o m . p o m . p o m . p o m . p o m . p o m . p o m


    Officiellement bienvenue ! Ta fiche a été lue et tu es désormais des nôtres ! Voilà ce qui a été dit en résumé :

    Citation :
    Tu nous as bien eu ^^ On adore ce personnage, une bonne imagination, une fluidité et une bonne orthographe dans l'ensemble ... Tu l'as bien compris, amuse toi bien parmi nous ^^

    N'oublies pas d'aller te créer, ici, tout ce dont tu as besoin. Tu peux aussi aller jeter un coup d'œil dans la galerie si tu recherches un avatar, ou même passer commande pour en avoir un personnalisé. N'hésites pas non plus à venir flooder et créer plein de nouveaux jeux.

    Encore une fois bienvenue à POM happy


    bon rp
    p o m . p o m . p o m . p o m . p o m . p o m . p o m . p o m . p o m . p o m . p o m


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    underco
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés   1/31/2010, 22:18

YOUHOUHOU !! Je suis la meilleure !
Merci beaucoup !! =D
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés   1/31/2010, 22:30

en toute modestie... ^^

BRAVO !!!
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés   

Revenir en haut Aller en bas
 

Abby Shadow - tombeau des plaisirs passés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Peace of mind :: supprimés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Urbain, pays